Le dopage, une affaire de société 

Le dopage, une affaire de société 

Anderlecht, petit déjeuner littéraire du 11 décembre 2016

La rencontre débute par la présentation d’une marque de vêtements allemande qui respecte les valeurs équitables  et s’avère Eco-responsable. Volonté de prouver qu’on est capable de produire des produits chez nous. Le fondateur est un marathonien.
Les vêtements sont personnalisés car les besoins sont différents.
Marque thoni mara : durabilité et qualité dans une gamme de prix raisonnable
Déjà disponibles en Belgique

Ensuite, il y a l’entretien entre Véronique Thyberghien et Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef du magazine Zatopek.
Le livre traite le dopage. Il faut démystifier.
Pourquoi, comment, quels risques ?
GG  »C’est hyper compliqué. En gros, on a des produits pour améliorer l’endurance.
Quid des étudiants dopés ? Comment vérifier à l’université ?
Il y a des traces de dopage dans la société. Avant 1966 il n’y avait pas de loi.
Exemple : Coppi qui prenait la bomba.
On se dopait largement sans fierté ni honte.
On a poussé les sportifs dans l’hypocrisie.
Nous sommes plus sévères maintenant, car nous sommes dans la compétition
Les amphétamines pour résister au sommeil ont été utilisés pendant la guerre.
Puis les existentialistes comme Sartre ont pris des substances.
Problème : ils gomment l’impression de surchauffe et poussent à la mort.
Il y a eu de nombreux morts d’où les premières lois.
Tout le monde est d’accord pour arrêter mais on est dans l’idée de spirale. On continue parce qu’on pense que l’autre le fait. Il y a un vainqueur dans une compétition.
Il y a une suspicion à chaque victoire. Le dopage pourrait être le fossoyeur du sport moderne. L’audience diminue et les salles sont moins remplies.

VT  »Pourquoi on ne se dope pas ? »

GG  »Quand on est capable de résister à toute une société. Force de caractère
Influence familiale. Une mise en garde sert de rempart. Quand une alternative existe. »

VT  »On connaît les risques pour la santé »

GG  »Il y a le risque de mourir comme Simpson. Tous ces produits se soldent par des maladies. Il y a la dépendance, la violence ».

Jusque là, un petit compte-rendu d’une matinée fort intéressante qui s’est encore prolongée et qui a été suivie de questions-réponses.

 

Copyright

Erna Dernicourt

 

Salvador Dali à Liège-Guillemins

Salvador Dali à Liège-Guillemins

De superbes sculptures témoignent du talent du peintre surréaliste.

L’exposition est prolongée jusqu’au 6 novembre à la gare de Liège-Guillemins.

Un must pour tout amateur d’art et la découverte de certains aspects inattendus mais bluffants de Dali.

Comme d’habitude, les décors de l’expo à Liege-Guillemins constituent une belle réussite.




Copyright 

Erna Dernicourt